Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

lanterne

Voir toute la liste

Petites annonces
Partenaires
memphis-misraïm
Statistiques
Nous avons 390 membres enregistrésL'utilisateur enregistré le plus récent est mathieuvNos membres ont posté un total de 11253 messagesdans 1099 sujets

Partagez
Aller en bas
avatar
Degré sur le forum : 95ème - Patriarche Grand Conservateur
Degré sur le forum : 95ème - Patriarche Grand Conservateur
Masculin Nombre de messages : 1535
Localisation : Hic et Nunc
Date d'inscription : 19/08/2008
Voir le profil de l'utilisateur

Souverain Grand Sanctuaire Adriatique

le Ven 22 Aoû 2008, 10:03
site: http://www.misraimmemphis.org/


le site est en italien, pour la présentaion voici ce qu'on pouvait trouver en français il y a quelque temps:

source : http://membres.multimania.fr/cirem/GSA.htm




HISTOIRE


Bref historique


Il n’est pas question de faire ici l’historique de l’Ancien et Primitif Rite Oriental de Misraïm et Memphis. Gastone Ventura en a fait une étude historique dans son intéressant ouvrage Les Rites Maçonniques de Misraïm et Memphis. Nous traiterons du rite sur le plan de l’organisation, de la tradition et de la théurgie autant qu’il est possible de le faire dans un ouvrage général.

L’Ancien et Primitif Rite Oriental de Misraïm et Memphis est le fruit de la fusion intime entre le Rite de Misraïm, ou d’Egypte, resurgit à Venise en 1801 grâce à Philalète Abraham, et aussitôt répandu en Italie et en France, et le rite de Memphis ou Oriental fondé par Etienne Marconis en 1839 à Paris sur une nomenclature qui ré-élaborait les degrés du Rite de Misraïm en y incluant initiations et rituels de type oriental.

Dans les archives du Souverain Grand Sanctuaire Adriatique sont conservés, parmi les autres documents, trois parchemins qui retracent autant que possible les origines et les ramifications des deux rites ainsi que leur fusion advenue grâce à l’Eminent Frère Marco Egidio Allegri, qui en 1923 devint Puissance Suprême du rite de Misraïm de Venise ainsi que Grand Conservateur à vie du Rite de Memphis de Palerme, tombé ensuite en sommeil en 1925.

Les renseignements sur les deux rites sont quelque peu fragmentaires à cause des vicissitudes historiques qu’ils ont subies. Tous deux, et surtout le Rite de Misraïm, ont rencontré des oppositions au cours des temps de la part du pouvoir politique et des autres obédiences maçonniques qui, pénétrées par le vent de liberté et de démocratie porté par la Révolution Française, supportaient mal un rite qui se déclarait aristocratique.

Sensiblement préjudiciable fut la persécution systématique menée au siècle dernier par le gouvernement autrichien dans la Lombardie et la Vénétie et par les autres gouvernements dans les différents petits états de la péninsule, par l’Eglise en général et, à notre siècle, par le régime fasciste; également préjudiciable fut la lutte conduite par les différents Grands Orients, qui ont essayé par tous les moyens d’absorber le rite de Misraïm. Malgré tout, les documents les plus importants ont été conservés et transmis jusqu’à nos jours.

Le 16 Mai 1945, aussitôt après la fin de la deuxième guerre mondiale, Marco Egidio Allegri, usait de ses pouvoirs de Puissance Suprême de 90° de Misraïm et de Grand Conservateur à vie de Memphis et réunissait les deux rites en un seul, donnant naissance à l’Ancien et Primitif Rite de Misraïm et Memphis, qui s’articule en 95 grades, et fondait le Souverain Grand Sanctuaire Adriatique (Superum), le Souverain Temple Mystique, le Sublime Consistoire des degrés 30-90 et le Chapitre des Orphées. Il établissait également à perpétuité la Vénérable Loge Mère et Maîtresse "Osiris" et il plaçait les Conseils Souverains et la Loge Mère et Maîtresse au zénith de Venise pour en confirmer la provenance et assurer pour l’avenir la continuité du vénérable Rite. En Juin 1946, l’Eminent Frère Marco Egidio Allegri passait à la Grande Pyramide Eternelle (après avoir mis en sommeil le Rite dans ses chambres inférieures) laissant un testament en faveur du comte Ottavio Ulderico Zasio qui a dirigé la Grande Hiérophanie jusqu’au 16 Janvier 1966, date de son passage à la Grande Pyramide Eternelle, laissant à son tour un testament en faveur du Comte Gastone Ventura, qui, au cours du Solstice d’hiver 1971, a réveillé le Rite dans toutes ses chambres et a dirigé la Grande Hiérophanie jusqu’au 28 Juillet 1981, date de son passage à la Grande Pyramide Eternelle, laissant un testament en faveur de Sebastiano Caracciolo qui conduit toujours aujourd’hui les destinées de cet ordre maçonnique.



Tableau récapitulatif des principales étapes
de l’histoire du GSA
et du Grand Orient d’Égypte


1856- Constitution à Alexandrie d’un Sublime Conseil de l’Ordre sous le nom de Grand Orient d’Égypte. La charte établie par Marconis donne tous pouvoirs pour constituer un Souv:. Sanc:. Le Grand-Maître en est le marquis Joseph de Beauregard.

1862- Le rite est absorbé par le Grand Orient, Marconis abandonne sa charge de Grand Hiérophante. Joseph de Beauregard refuse cette abdication et rejette la réduction de l’échelle de grades appliquée en France.

1867- Création, en toute légitimité, sous la Grande Maîtrise du Prince Halim Pascia d’un Souv:. Sanc:. et Suprême Gouvernement de l’Ordre de Memphis, le Souv:. Sanc:. français ayant subi une dissolution.

1868- Décès de Marconis.

1869- Mise en sommeil du Rite après la condamnation à l’exil du Grand-Maître

1872- Réveil du G:.O:. d’Égypte par Saluttore Avventore Zola.

1874 (11 janvier) Zola est élevé au titre de Grand Hiérophante à la place de Marconis

1876- Fondation d’une Grande Loge Symbolique, la Grande Loge Nationale d’Égypte. Le 25 octobre, Zola confère les 95° et 96° degrés à Giuseppe Garibaldi et le nomme Grand-Maître d’honneur ad vitam du Souv:. Sanc:. d’Égypte.

Le Grand-Orient de Palerme octroie une patente au Grand Orient d’Égypte qui confirme celle accordée en 1856 par Marconis.

Le 15 novembre, le G:. O:. d’Égypte délivre à l’italien Salvatore Sottile une charte constitutive d’un Souverain Conseil Général administratif de l’Ordre de Memphis pour l’Italie et la vallée de Palerme.

1877- La Grande Loge Nationale d’Égypte devient indépendante, mais laisse au G:. O:. d’Égypte l’administration des grades symboliques du Rite de Memphis.

1880- Mise en sommeil du Souv:. Sanc:., les travaux se poursuivent cependant au Grand Temple Mystique.

1881- Après l’élection de G. Garibaldi comme Grand Hiérophante Mondial pour les Souv:. Sanc:. des États-Unis, d’Angleterre et Irlande, d’Italie (branche Pessina) et de Roumanie, l’Égypte conteste cette légitimité qu’elle accorde naturellement à Zola.

1883- Zola démissionne et nomme Ferdinand François delli Oddi comme successeur.

1890 (15 juin)- Salvatore Sottile réveille le Rite de Memphis à Palerme et devient Grand-Maître du Souverain Sanctuaire pour l’Italie. Lui succéderont, en 1900 Salvatore Mortorana, en 1901 Paolo Figlia, en 1903 Benedetto Trigona, en 1921 Reginald Gambier Mac Bean.

1900 (30 mars)- Delli Oddi est reconnu Grand Hiérophante par les Souv:. Sanc:. des États-Unis, d’Angleterre et Irlande, de Roumanie, d’Italie, d’Espagne, et d’Égypte.

1906- Le Rite est mis en sommeil.

1921- Réveil du Rite de Memphis à Palerme par les trois Patriarches Giuseppe Sullirao, Giovanni Sottile et Gambier Mac Bean. Mac Bean devient le Grand Maître Général pour l’Italie et ses dépendances.

1923 (23 novembre)- Mac Bean donne les pleins pouvoirs par une patente à Marco Egidio Allegri pour "l’instauration actuelle et dans les temps à venir des organismes maçonniques que les difficiles contingences permettront sur les terres de Vénitie et Lombardie.

1925- Marco Egidio Allegri est promu Suprême Grand Conservateur à vie du Rite de Misraïm.

Le Rite de Memphis est mis en sommeil à cause de la situation italienne qui fait craindre des persécutions contre les francs-maçons.

1945 (16 mai)- Fondation du Souverain Sanctuaire Adriatique des Rites de Memphis et Misraïm par Marco Edigio Allegri (Flamelicus). Lui succéderont à la tête du Souv:. Sanc:. et des classes secrètes Arcana Arcanorum, le Comte Ottavio Ulderico Zasio (Artephius), Gastone Ventura (Aldebaran). Le Souv:. Sanc:. d’Égypte poursuit son activité, et demeure toujours actif en Égypte.

1977 (21 décembre)- Sebastiano Caracciolo succède à Gastone Ventura à la tête du G:.S:.A:.



Les dissidences


Comme toutes les obédiences maçonniques le GSA a connu, assez rarement toutefois, quelques crises. Le Grand Orient d’Italie, de Palazzo Giustiniani, guidé par le Frère Nebo (Brunelli), décédé en 1982, a constitué un Memphis Misraïm avec patente de Robert Ambelain. Ce rite fut en 1984 reconnu par la maçonnerie dite de Palazzo Giustiniani. Aujourd’hui, pour revendiquer une légitimité traditionnelle, ce Memphis-Misraïm a se réfère au Comte Gastone Ventura grâce à une patente délivrée par celui-ci en date du 1er Juillet 1967 à Nebo pour constituer un Consistoire dans le Latium. Qu’en fut-il exactement ? A part le fait qu’un Consistoire régional est seulement une chambre intermédiaire non souveraine, il est abondamment prouvé dans les archives du Rite que la restitution de cette patente, jamais utilisée par Nebo, fut demandée plusieurs fois, mais en vain, par le Comte Ventura lui-même. Celui-ci, en date du 30 Novembre 1971, le raya du Livre d’Or, déclarant en même temps Nebo hors du Rite. Cet épisode illustre les relations distantes entre le GSA et l’Ordre de Misraïm et Memphis (O.M.M.) de Robert Ambelain et Gérard Kloppel. Ces dernières années encore, l’OMM et le GSA avaient connu un rapprochement, mais Gérard Kloppel après avoir proposé un accord entre les deux ordres refusa de le signer sous la pression de sa branche italienne.

Un autre Groupe, composé d’éléments expulsés du Rite, alléguant une hypothétique mise en sommeil du Rite lui-même, a constitué un Grand Sanctuaire ayant son siège à Palerme, empruntant appellation, rituels et statuts du Rite. Comme on le voit, la marque des périodes sombres touche aussi le GSA, même si sa structure et ses fonctionnements le rendent moins sensible aux agitations maçonniques.

_________________
lanterne
 "Nul vainqueur ne croit au hasard"
Degré sur le forum : Apprenti
Degré sur le forum : Apprenti
Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 21/08/2008
Voir le profil de l'utilisateur

Souverain Grand Sanctuaire Adriatique

le Mer 22 Oct 2008, 16:00
Cher lanterne,

tes infos sur la branche italienne de MM et ses revendication sur le SGSA ne sont pas tout a fait exactes.

le Palazzo Giustiniani n'est pour rien dans la création du MM de Nebo et G. S. actuel GM ne revendique pas la succession du SGSA.

a+
avatar
Degré sur le forum : 95ème - Patriarche Grand Conservateur
Degré sur le forum : 95ème - Patriarche Grand Conservateur
Masculin Nombre de messages : 1535
Localisation : Hic et Nunc
Date d'inscription : 19/08/2008
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Souverain Grand Sanctuaire Adriatique

le Mer 22 Oct 2008, 16:39
salut veilleur,

GS a tenté de revendiquer le GSA mais SC lui a expliqué qu'il pouvait sortir les archives si besoin était, GS a vite fait machine arrière. Mais ça se comprend ses rapports avec le GO d'italie étaient plus importants.
à ce sujet regarde le site italien du GSA...

(pour info le GO d'italie est l'équivalent de la GLNF en france)

_________________
lanterne
 "Nul vainqueur ne croit au hasard"
Degré sur le forum : Apprenti
Degré sur le forum : Apprenti
Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 21/08/2008
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Souverain Grand Sanctuaire Adriatique

le Mer 22 Oct 2008, 17:58
cher lanterne,
tu n'as qu'une version des faits. la guerre entre SC et GS ne s'est pas du tout produite a cause de la FM, mais a cause du martinisme.

a+
Degré sur le forum : Apprenti
Degré sur le forum : Apprenti
Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 21/08/2008
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Souverain Grand Sanctuaire Adriatique

le Mer 22 Oct 2008, 18:04
suite....

pour avoir longuement discuté avec , je persite celui ci ne se revendique aucunement de la succession du SGSA mais bien de celle Robert Ambelain.

a+
Invité
Invité

Elle est où la succession d'Ambelain ???

le Mer 22 Oct 2008, 18:23
Tout à fait d'accord avec toi, cher Veilleur...Va y avoir du rififi là où la lignée n'est plus tellement à l'ordre...à la GLMMM par exemple ?
Il y en a qui ont eu tort d'avoir raison trop tôt et de s'être tenus à une Règle de conduite...ou seront-ils les seuls à être épargnés ???
A suivre !
Arrow
avatar
Degré sur le forum : 95ème - Patriarche Grand Conservateur
Degré sur le forum : 95ème - Patriarche Grand Conservateur
Masculin Nombre de messages : 1535
Localisation : Hic et Nunc
Date d'inscription : 19/08/2008
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Souverain Grand Sanctuaire Adriatique

le Mer 22 Oct 2008, 22:03
sans trop aller dans le martinisme..
il suffit de demander à E.L actuel Grand Maître de l'OM papus ce qu'il en pense
car il est ami avec SC, celui-ci représentant la même branche...

cela dit j'ai dans l'idée que ton interlocuteur devait être assez partisan ou que tu n'a connu que ce son de cloche, car j'ai pu avoir les deux avis de chaques côté en direct, je garderai donc mon point de vue...cela dit ça n'est pas très important puisque ces deux filiations sont clairement identifiée et à leur place, il n'y a donc pas lieu d'évoquer un problème qui n'en est pas un !

PS: toutefois bien que ne revendiquant pas (plus ?) le GSA cette branche utilise certains de ces rituels à certains degrés, ( discorde martiniste ?....hum..je doute..?)

_________________
lanterne
 "Nul vainqueur ne croit au hasard"
Degré sur le forum : Apprenti
Degré sur le forum : Apprenti
Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 21/08/2008
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Souverain Grand Sanctuaire Adriatique

le Jeu 23 Oct 2008, 10:45
bonjour a tous,

G. S. est aussi grand maître de l'OMI en italie( transmission directe de R.A.) , l'Ordre y est très actif , d'ou la guerre avec S.C. grand maître de l'O.M.


Nebo a d'ailleur été radié du SGSA a cause du Martinisme ( branche Papus) pas de la Maçonnerie. les instructions pratiques qu'il avait intégré ne plaisaient pas du tout a Aldebaran, qui de ce fait, la radié de l'Ordre et de la Maçonnerie( ainsi que les FF qui désiraient suivre Nebo), .

De fait il ne s'agit pas d'une scission au sein du SGSA comme tu le prétends, mais de la radiation de quelques FF (une vingtaine environ) .

la ou tu as raison Lanterne, c'est que Nebo n'a jamais restitué les patentes.

Nebo c'est alors tourné vers Robert Ambelain ( pourquoi l'aurait'il fait s' il se revendiquait du SGSA) .
A la mort de Nebo, G.S. a reçu de Robert Ambelain. la Grandre Maîtrise du MM et de l'OMI pour l'Italie.

En italie MM est actuellement souché sur le Grand Orient d'italie (qui aujourd'hui n'est plus reconnu par les Anglais), et se pratique uniquement dans les hauts grades.

a+
Degré sur le forum : Apprenti
Degré sur le forum : Apprenti
Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 21/08/2008
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Souverain Grand Sanctuaire Adriatique

le Jeu 23 Oct 2008, 11:05
cher Lanterne,
tu dis que tu as eu ces informations en direct des deux cotés, est ce que tu veux dire par la que tu as parlé directement avec G.S. et S.C. et que G.S. a revendiqué ouvertement le SGSA.

merci de me donner cette précision par Mp si tu veux.

a+
avatar
Degré sur le forum : 95ème - Patriarche Grand Conservateur
Degré sur le forum : 95ème - Patriarche Grand Conservateur
Masculin Nombre de messages : 1535
Localisation : Hic et Nunc
Date d'inscription : 19/08/2008
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Souverain Grand Sanctuaire Adriatique

le Jeu 23 Oct 2008, 11:12
petite précision, l'article à la base n'est pas de moi...
tout à fait d'accord sur le fait que brunelli n'a pas revendiqué le GSA, ce fut la tentation de GS
de dire qu'il en possédait la filiation (pas la grande maîtrise ) or il n'y a pas de filiation du GSA dans le rite de MM de GS. Le truc c'est que, puisque les rituels du GSA ont été utilisé par brunelli avec des modifications, GS à un certain moment a laissé penser qu'il possédait "une" filiation du GSA...

mais encore une fois ça n'est pas un problème puisque la situation est très claire aujourd'hui.

_________________
lanterne
 "Nul vainqueur ne croit au hasard"
Degré sur le forum : Apprenti
Degré sur le forum : Apprenti
Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 21/08/2008
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Souverain Grand Sanctuaire Adriatique

le Jeu 23 Oct 2008, 11:14
salut a tous

au sujet mon post du 21/10,je voudrait apporter une précision , G.S. ne prétend pas être le successeur de Robert Ambelain, mais avoir la filiation de RA.

cette rectification s'imposait, pour éviter tous malentendus.

a+
avatar
Admin
Masculin Nombre de messages : 900
Age : 239
Localisation : ???
Date d'inscription : 18/08/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://ritesegyptiens.forumactif.org

Re: Souverain Grand Sanctuaire Adriatique

le Jeu 23 Oct 2008, 11:33
Une petite question pendant que je vous tiens :

- Est ce que les deux branches italiennes évoquées ont des liens de reconnaissance (même informels) avec une ou des branches françaises de Memphis Misraïm ? si oui, laquelle ou lesquelles ?

Merci de votre réponse

_________________
CORRUPTIO OPTIMI PESSIMA
Degré sur le forum : Apprenti
Degré sur le forum : Apprenti
Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 21/08/2008
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Souverain Grand Sanctuaire Adriatique

le Jeu 23 Oct 2008, 14:41
un rapprochement avait été tenté il y a quelques années (en 2001 ,je crois) entre G.S. et G.K. lors d'une réunion à Impéria en Italie. les deux hommes se connaissaient bien et avaient à maintes reprises échangés des courriers souvent sulfureux ( G.S. reprochant a G.K. de dénaturer le rite, d'ailleurs l'Italie avait quitté Le SSI). Aucune suite n'a été donnée a la réunion qui était prévue a Paris l'année d'après, G.K. prétextant un problème de santé. A ce jour,il n'existe aucun traité de reconnaissance officiel.

Pour, le SGSA la situation est celle ci : en Italie aucune relation avec d'autres Obédiences ( un peut comme la GLNF chez vous)
en France le Grand Maître actuel a des contacts d'amitié (non officiels) avec certaines obédiences ( OITAR et GLTSO je crois, mais je n'en suis pas sur).

Pour la petite histoire , Chei. S., avait écrit a G.S. en lui demandant s'il voulait bien le reconnaitre comme GMM et SGH. je me souviens d'un passage ou Chei.S. disait, je cite : "la Grande Hiérophanie est enfin retournée dans son pays d'origine"
La réponse de G.S. fut cinglante (connaissant G.K. et ses transmissions à la mode culinaire) il terminait par ces termes : je cite " L'Egypte n'a jamais été en Afrique noire"
amusant non?
a+
avatar
Admin
Masculin Nombre de messages : 900
Age : 239
Localisation : ???
Date d'inscription : 18/08/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://ritesegyptiens.forumactif.org

Re: Souverain Grand Sanctuaire Adriatique

le Jeu 23 Oct 2008, 20:48
veilleur a écrit:un rapprochement avait été tenté il y a quelques années (en 2001 ,je crois) entre G.S. et G.K. lors d'une réunion à Impéria en Italie.

Encore des questions :

- qui était à l'origine du rapprochement ? G.S. ou G.K ?
- C'était vis à vis de quelle obédience en France ?

_________________
CORRUPTIO OPTIMI PESSIMA
Degré sur le forum : Apprenti
Degré sur le forum : Apprenti
Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 21/08/2008
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Souverain Grand Sanctuaire Adriatique

le Ven 24 Oct 2008, 15:40
GK reherchait des alliances afin de redorer son blason, avec l'appui de GS ( son jumeau ne l'oublions pas) qui a l'époque était reconu par les anglais, par l'intermediaire du GOI, il esperait reprendre position sur la scene internationnale et ainsi faire passer aux oubliettes le triste épisode Cheikna.
GS a l'époque avait coupé toutes relations avec la France mais pas avec les autres pays ou il jouissait d'une renomée sans taches.

GK était accompagné par un autre F, Grand Maître, enfin je crois, mais je ne saurai dire de quelle branche de MM il s'agit, vous en avez tellement.

GK a même tenté un rapprochement avec le SGSA ( avant 1998), mais SC n'a pas donné suite, sa position comme je l'ai expliqué plus haut n'étant pas axée sur l'ouverture.

a+
avatar
Admin
Masculin Nombre de messages : 900
Age : 239
Localisation : ???
Date d'inscription : 18/08/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://ritesegyptiens.forumactif.org

Re: Souverain Grand Sanctuaire Adriatique

le Ven 24 Oct 2008, 16:00
Je te remercie de ta réponse

_________________
CORRUPTIO OPTIMI PESSIMA
Invité
Invité

Re: Souverain Grand Sanctuaire Adriatique

le Dim 26 Oct 2008, 14:42
veilleur a écrit:je ne saurai dire de quelle branche de MM il s'agit, vous en avez tellement

C'était la GLTMM.
avatar
Degré sur le forum : Vénérable Maître
Degré sur le forum : Vénérable Maître
Masculin Nombre de messages : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/03/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Souverain Grand Sanctuaire Adriatique

le Sam 13 Mar 2010, 11:00
Pas de grande nouvelle à annoncer sur le GSA en France (où il semble en sommeil) ou ailleurs mais grâce au lien déjà donné par Lanterne et, bien heureusement toujours actif, on peut retrouver quelques conceptions véhiculées par ses loges :


http://membres.multimania.fr/cirem/docs.htm

Entre autres, Anatolé et l'étoile flamboyante.

Et pour les alchimistes en herbe, un site tout à fait intéressant qu'on retrouve après quelques sauts autour de certains membres (ou ex je n'en sais rien) du GSA:

http://pagesperso-orange.fr/chrysopee/

_________________
Vivit et non vivit,
Semper vivit !
avatar
Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 02/03/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Souverain Grand Sanctuaire Adriatique

le Mer 24 Mar 2010, 16:26
Bonjour, ici en Italie on n'a plus de nouvelles sur le Rite de Sebastiano Caracciolo.
avatar
Degré sur le forum : Vénérable Maître
Degré sur le forum : Vénérable Maître
Masculin Nombre de messages : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/03/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Souverain Grand Sanctuaire Adriatique

le Mer 24 Mar 2010, 18:45
Bonsoir tous !

c'est un ordre relativement discret et qui ne sort de sa réserve qu'assez rarement finalement. La polémique avec l'ordre issu de Brunelli et dirigé par Seri fut une de ces dernières occasions si j'en juge par les pages web du rite :

http://www.misraimmemphis.org/usurpazioni.asp

et

http://www.ordinemartinista.org/Storia11.html

dans

http://www.ordinemartinista.org/

Mais je ne crois pas que cette maison a disparu car leur revue existe toujours et est publiée régulièrement.

La dernière en date :
http://www.misraimmemphis.org/files/104.pdf

_________________
Vivit et non vivit,
Semper vivit !
avatar
Degré sur le forum : Compagnon
Degré sur le forum : Compagnon
Obédience : OMORAPMM
Masculin Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 03/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur

SGSA et GS

le Lun 15 Jan 2018, 11:33
Bonjour à tous

Nouvellement inscrit sur ce forum, je découvre les diverses discussions sur le sujet. Je voudrais apporter ma pierre à la recherche historique concernant les relations entre SC et GS et les nouvelles donnes.

Effectivement, les discordes entre Ventura et Brunelli ont surtout porté sur le Martinisme et ce sont elles qui sont à l'origine du fait que Nebo a été "rayé du livre" du SGSA. Mais Ventura avait transmis à Brunelli les 95 degrés du SGSA. On ne peut pas ôter une transmission initiatique, sauf selon des rituels particuliers jamais utilisés... Donc Brunelli ne pouvait plus officiellement et administrativement faire référence à cette filiation. Il est resté quelques années sans activité maçonnique bien définie. Puis a été reconnu par R. Ambelain comme GM pour l'Italie en ayant comme bras droit, GS. 
Je ne sais pas si Brunelli a transmis les 95 degrés du SGSA à GS mais sûrement, je l'affirme pour avoir connu GS, les 33 premiers degrés du Rite : sont-ils ceux stricto-sensu du SGSA ou avait-il apporté quelques modification ? Ces rituels du 4ème au 33ème ont des spécificités par rapport à ceux pratiqués au sein de la GLFMM, seuls les 9ème et 30ème sont très semblables à ceux du REAA de R. Ambelain. Il y a des ressemblances tant dans les rituels que dans les décors mais ils ne peuvent être amalgamés tant les différences sont importantes.
Le règlement de MM au niveau international géré par R. Ambelain stipulait que seul le GM Mondial qui devait résider à Paris (une autre source d'histoires puisqu'en dernier, GK était venu habiter la Provence...) pouvait nommer officiellement un GM national. Je pense que c'est la raison pour laquelle GS est venu à Paris et a été élevé par R. Ambelain, en jumeau avec GK aux 66, 90 et 95ème degrés. Brunelli fut reconnu officiellement par R. Ambelain comme GM pour l'Italie puis, après son passage derrière le voile, GS lui succéda et fut aussi reconnu par R. Ambelain puis par GK lorsqu'il reçu la charge de GM Mondial du Rite. 
Précisons que GS adhérait au SS International puisque son représentant auprès du SSI était Francesco TBdB. 
Concernant le SGSA, après le passage derrière le voile de SC, c'est Roberto Randellini qui lui a succédé et qui a nommé un GM pour la France. Le SGSA qui est très discret a quelques structures en France, notamment à Toulouse.
Les relations entre SC et GS se sont apaisées, chacun reconnaissant l'autre avec ses filiations spécifiques. Ainsi GS ne pouvait se prévaloir de la filiation Ventura mais seulement de celle de R. Ambelain et GK.

En  espérant avoir un peu éclairci le sujet dont les aléas historiques ne manquent pas, ce qui démontre aussi que c'est un rite vivant, qui bouge et se manifeste.

Bien fraternellement.
avatar
Degré sur le forum : 95ème - Patriarche Grand Conservateur
Degré sur le forum : 95ème - Patriarche Grand Conservateur
Masculin Nombre de messages : 1535
Localisation : Hic et Nunc
Date d'inscription : 19/08/2008
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Souverain Grand Sanctuaire Adriatique

le Lun 15 Jan 2018, 14:18
Réputation du message : 100% (1 vote)
A titre personnel je me suis beaucoup intéressé à la structuration des rituels réalisés dans les trois filiations, mais il faudrait les prendre un par un pour en expliquer la génèse, et surtout les mettre en perspective avec les autres.
 
Il serait sans doute difficile d'en faire la généalogie sur un forum, encore qu'elle ne soit pas le plus intéressant. Le plus intéressant est de découvrir l'intention de ceux qui les ont rédigés ou plutôt modifiés puisque les rituels originaux sont très souvent issus d'autres rites non égyptiens. Pour exemple les Rituels du GSA, à part pour les 30/90 -  31/91  -  32/94 - 33/95 qui étaient pratiqués depuis longtemps, a des rituels pour les "chambre de premier travail" qui datent des années 80 (j'avoue que j'ai un peu oublié les dates exactes de mise en oeuvre mais c'est assez récent), les autres rituels pratiqués reprennent en grande partie les rituels du Baron Tschouddy (chevalier du soleil, Commandeur des astres etc...)
 
Brunelli a gardé les même degrés que ceux du GSA pour la fin de sa pyramide (et d'ailleurs tous les rites MM italiens avant 1990 avaient les même) créés à partir des éléments précis du livre "Sanctum Regnum" de Levi (non traduit en français) où il y a tous les détails pratiques qui ont été retiré pour produire la version maçonnique (T.A.R.O). Mais la source « historique » de ces rituels est plus complexe que cela…
 
Cela dit il existe aussi une version pratique individuelle transmise comme "Arcana Arcanorum" ou certains éléments du rituels de Levi sont remplacés par d'autres "matières", d'ailleurs Ventura en parle de façon sybiline dans son livre, elle n’est pas transmise systématiquement aux FF qui reçoivent le 90... Cette version n'est d'ailleurs pas maçonnique et on la retrouve de façon très complète avec d’autres éléments dans une filiation très fermée de MM qui n’existe d'ailleurs que dans ses chambres supérieures au 33 et ne recrute pas. Elle ne remplace ses membres que lors du passage à l'Orient Eternel de l’un d’entre eux.
 
Pour revenir à nos rituels, Brunelli appartenait par ailleurs à d'autres structures et a introduit dans sa maçonnerie égyptienne quelques éléments pris dans ces dernières, notamment pour les consécrations des Temples qui est plutôt martiniste (encore que l'invocation principale soit d'Alice Bailey, ce qui est assez étonnant!).
 
Ambelain a aussi fait cela à une certaine époque mais son rite avait déjà "prit" sa forme dans les habitudes et l’esprit collectif des FF… Il dû gérer certaines réactions de son entourage qui voyaient cela d’un mauvais oeil des modifications de rituels. Le cas le plus intéressant fût la pratique du 18eme degré, Ambelain a forcé le passage pour remplacer le 18 du REAA qui était pratiqué par le 18ème tiré des rituels du Rite Ecossais Philosophique (petit chevalier de l'aigle noir en trois parties créé par Tschoudy). Ambelain dû lâcher prise et permettre les deux... C’est ce qui explique qu’aujourd’hui certaines obédiences françaises ont des rituels différents.

A quoi ça sert de comparer ?
 
Recroiser chaque rituel et regarder ce qui a été modifié par rapport aux sources originales du REAA ou de Tschoudy est très intéressant pour comprendre quelle direction a été insufflée, cela permet aussi de démystifier certaines projections personnelles que l'on peut avoir sur certains aspects, et donc se recentrer un peu plus sur le Réel. Certains FF ont tendance à idéaliser les rituels et leurs origines.
 
Mais, en dernière instance, la seule chose qui demeure insaisissable, y compris à ceux qui ont rédigé ces rituels, c'est la rencontre d'un esprit avec lui-même lorsqu'il s'abandonne en toute présence à l'exercice d'un rituel. il n'y a plus, alors, de notion de filiation ou d'histoire, il ne reste que l'essentiel de la quête et l’esprit souffle alors où il veut.
 
Une longue pratique des rites démontre facilement qu’une filiation authentique peut perdre toute sa substance et sa force, tandis qu’une filiation créée ex-nihilo (ce que sont toutes les filiations sans exception à un moment de leur histoire) peut devenir un organe vivant de transmission.
 
Un rituel ne saurait révéler une chose qui ne préexiste déjà chez celui qui le vit, et il ne saurait ouvrir les yeux de celui qui ne souhaite pas, au fond de lui, s’éveiller.
 
A+

_________________
lanterne
 "Nul vainqueur ne croit au hasard"
avatar
Degré sur le forum : Compagnon
Degré sur le forum : Compagnon
Obédience : OMORAPMM
Masculin Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 03/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Souverain Grand Sanctuaire Adriatique

le Lun 15 Jan 2018, 17:59
Mon Très Cher Frère

Tes réponses sont à la fois très instructives car il apparaît que tu as fait de nombreuses recherches objectives au sujet des rituels pratiqués dans les nombreuses structures se référant au Rite de MM, mais aussi de leurs dépôts initiatiques. 
Je te suis parfaitement quant au vécu des Rituels en général et à leur "opérativité" bien que je risque de nous attirer les foudres de certains Frères, ou Sœurs d'ailleurs, qui considèrent la FM même égyptienne, comme uniquement spéculative, laissant à d'autres Ordres, comme le Martinisme ou les Eglises Gnostiques, le monopôle de la pratique opérative. Pour ce qui me concerne, ayant quelque expérience dans les différents Ordres, on doit différencier la pratique théurgique qui se veut opérative, de l'opérativité occulte, mais devrait-on dire plutôt "à l'insu" pour ne pas engendrer de confusions. Il y a effectivement dans nos Rituels une horizontalité dans leur transmission mais qui se double d'une verticalité. Cet axe verticale, tu as raison, n'est pas simplement "de haut en bas" comme on peut souvent le penser, mais de "bas en haut", du centre, du cœur (le point central où tout est un) vers "l'intelligence cérébrale" comme la définit le Sage Sri Nisargadatta Maharaj. Faire remonter du petit soi personnel, à la conscience objective, au mental en étant sûr que l’ego tentera de s'en emparer, mais cela aura ouvert une porte sur notre intériorité et il restera à suivre le chemin sans chemin, sans faillir, tout est là.

Concernant les Rituels du SGSA, il apparaît que ce soit Marco Egidio Allegri qui les ait repris pendant la seconde guerre mondiale alors que l'Italie était dominée par le fascisme. J'ai pu aussi avoir accès au Rituel du SGSA, notamment de Triangle et il apparaît qu'il est un condensé des Rituels pratiqués dans les structures bleues de la GLFMM et du 4ème degré de l'obédience de GS (Maître Discret), donc vraisemblablement du SGSA qui a, précisons-le la même échelle de grades. 
(La comparaison avec ceux du REAA qui étaient et le sont toujours, pratiqués à la GLFMM dans les hauts grades, jusqu'au 33ème, n'a d'intérêt effectivement que pour en approcher les origines et surtout les motifs de leurs transformations, souvent dus à des traducteurs peu rigoureux ou désirant apporter leurs touches personnelles...).
Ce sont ces Rituels que nous pratiquons à l'OMORAPMM.
L'inspiration du Baron de Tschoudy paraît certaine.

Le Rituel de consécration du Temple et d'Allumage du Feu Sacré est, tu as parfaitement raison, d'inspiration Martiniste et Kabbalistique et si on veut bien porter son attention sur certains points qu'il faut absolument corriger, il sera pratiqué à la perfection. Il faut croire que ce Rituel a été volontairement "modifié" afin que seuls des officiants ayant une expérience martiniste de SI puisse le mettre en oeuvre correctement. 

Quant aux AA, c'est le cœur du problème car ils sont considérés comme La transmission sommitale du Rite. GK en a donné des détails assez particuliers, quant à Ventura, il aurait détruit un des quatre volets de la transmission pour des raisons assez particulières que je ne me donne pas l'autorisation d'exposer ici. Il y a de nombreux AA qui circulent et au SGSA, comme chez nous, ils sont codés et en italien. Il faut donc posséder le code et ensuite les traduire. Mais cela n'est que pour la petite histoire.
Le plus important est la transmission orale et cela accroche ou pas selon les Frères à qui on les transmet car même si on est dans la certitude qu'ils pourront être transmis, leur perception peut être sensible si l'impétrant n'est pas encore prêt à un travail sur soi... et à s'éveiller. Il est d'ailleurs légitime de transmettre les AA avec les rituels d'élévation aux degrés correspondants, et dans un second temps, de donner les transmissions orales. Notons que de nombreux 90ème n'ont jamais reçu ni le 66ème ni les AA !!!

Heureux d'avoir partager avec toi et en espérant te retrouver sur le forum, bien fraternellement.
avatar
Degré sur le forum : 95ème - Patriarche Grand Conservateur
Degré sur le forum : 95ème - Patriarche Grand Conservateur
Masculin Nombre de messages : 1535
Localisation : Hic et Nunc
Date d'inscription : 19/08/2008
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Souverain Grand Sanctuaire Adriatique

le Lun 15 Jan 2018, 18:26
IRI31 a écrit:Mon Très Cher Frère

Je te suis parfaitement quant au vécu des Rituels en général et à leur "opérativité" bien que je risque de nous attirer les foudres de certains Frères, ou Sœurs d'ailleurs, qui considèrent la FM même égyptienne, comme uniquement spéculative, laissant à d'autres Ordres, comme le Martinisme ou les Eglises Gnostiques, le monopôle de la pratique opérative. Pour ce qui me concerne, ayant quelque expérience dans les différents Ordres, on doit différencier la pratique théurgique qui se veut opérative, de l'opérativité occulte, mais devrait-on dire plutôt "à l'insu" pour ne pas engendrer de confusions. Il y a effectivement dans nos Rituels une horizontalité dans leur transmission mais qui se double d'une verticalité. Cet axe verticale, tu as raison, n'est pas simplement "de haut en bas" comme on peut souvent le penser, mais de "bas en haut", du centre, du cœur (le point central où tout est un) vers "l'intelligence cérébrale" comme la définit le Sage Sri Nisargadatta Maharaj. Faire remonter du petit soi personnel, à la conscience objective, au mental en étant sûr que l’ego tentera de s'en emparer, mais cela aura ouvert une porte sur notre intériorité et il restera à suivre le chemin sans chemin, sans faillir, tout est là.

Je suis bien d'accord...

IRI31 a écrit:Le Rituel de consécration du Temple et d'Allumage du Feu Sacré est, tu as parfaitement raison, d'inspiration Martiniste et Kabbalistique et si on veut bien porter son attention sur certains points qu'il faut absolument corriger, il sera pratiqué à la perfection. Il faut croire que ce Rituel a été volontairement "modifié" afin que seuls des officiants ayant une expérience martiniste de SI puisse le mettre en oeuvre correctement. 

Je ne sais pas si ma version comprend tous les points que tu évoques, mais je te crois bien volontiers.


IRI31 a écrit:quant à Ventura, il aurait détruit un des quatre volets de la transmission pour des raisons assez particulières que je ne me donne pas l'autorisation d'exposer ici.


Oui je crois que Labouré a repris cette histoire dans ses articles.


IRI31 a écrit:Il y a de nombreux AA qui circulent et au SGSA, comme chez nous, ils sont codés et en italien. Il faut donc posséder le code et ensuite les traduire. Mais cela n'est que pour la petite histoire.


Oui je connais cette version, j'avais même trouvé le code à l'époque qui est très facile à "craquer", le texte est effectivement en italien. Cela dit c'est une traduction, l'original du texte est écrit en Français.


IRI31 a écrit:Heureux d'avoir partager avec toi et en espérant te retrouver sur le forum, bien fraternellement.


Avec grand plaisir  Smile

_________________
lanterne
 "Nul vainqueur ne croit au hasard"
avatar
Degré sur le forum : Compagnon
Degré sur le forum : Compagnon
Obédience : OMORAPMM
Masculin Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 03/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Les origines du conflit Ventura - Brunelli et leurs conséquences et les rapports du SGSA avec le SSI

le Mar 16 Jan 2018, 19:00
Tout nouveau, tout beau, dit-on...Alors j'apporte un petit grain de sel à cet échange, tiré de "l'histoire du Rite" du site de l'OMORAPMM :

Il faut préciser que l’Ordre Maçonnique des Rites de Memphis et Misraïm a toujours été intimement lié, en Italie particulièrement, avec le Martinisme. Gastone Ventura assumait la charge de Grand Maître de L’Ordre Martiniste Universel, en ligne directe avec la filiation Papus, et le Grand Maître adjoint était Francesco Brunelli (Nebo). Ce dernier avait été élevé au 95e degré du Rite de Memphis Misraïm par Ventura et il paraissait logique qu’il hérite de ses charges. Mais de profondes divergences éloignaient le Grand Maître et le Grand Maître Adjoint et les échos de ces incompréhensions sont clairement et amplement perceptibles dans les livres que ces deux personnes, qui étaient sans aucun doute les deux principaux représentants du Martinisme italien de ces années-là, écrivirent afin de soutenir leurs conceptions respectives de la pratique du Martinisme. Le 31 octobre 1971, sept Initiateurs Martinistes qui ne se reconnaissaient plus dans la ligne du Grand Maître Gastone Ventura, se réunirent à Rome pour fonder l’Ordre Martiniste de Langue Italique, lequel, par rapport à la structure mère se distinguait par l’impulsion majeure donnée aux pratiques magico-théurgique de Robert Ambelain, de pure inspiration martinéziste, sans pour cela s’éloigner de la ligne dévotionnelle de saint Martin. En fait, ils prenaient leur distance avec Ventura accusé de tenir l’Ordre sous la ligne de Papus qui n’avait rien d’opératif mais basé surtout sur la spéculation philosophique et métaphysique. Ils élurent à l’unanimité Luigi Furlotti Grand Maître et Francesco Brunelli Grand Maître adjoint. Le procès-verbal élaboré à cette occasion ne laissait aucune équivoque, en voici un extrait : « à l’unanimité, les présents décident, afin de continuer l’activité si florissante du Martinisme italien, de constituer, par acte décisionnel, l’Ordre Martiniste de langue Italique comme section nationale italienne du Martinisme Universel dans la plus étroite et rigide observance de la Tradition Martiniste comme elle fut transmise par les Maîtres Passés, dont le premier d’entre eux fut Louis Claude de Saint Martin, c’est-à-dire dans tous ses aspects (Martinéziste, Willermoziste, Martiniste) et d’une manière ouverte et fraternelle envers tous les Martinistes du monde dans toutes ses applications et ses dérivations ainsi que les alliances traditionnelles comme l’Ordre Cabaliste Rose+Croix, le Grand Prieuré des Chevaliers Bienfaisants de la Cité Sainte, l’Ordre des Chevaliers Maçons Elus Cohen et l’Église Gnostique Apostolique Universelle ».
Ainsi le « divorce » entre Ventura et Brunelli était consommé et allait avoir une évidente répercussion sur la Franc-maçonnerie avec l’exclusion de Brunelli de l’Ordre Martiniste Universel mais aussi du Souverain Grand Sanctuaire Adriatique. Le prétexte évoqué le 30 novembre 1971 pour être « rayé du livre d’or » du SGSA, était qu’en date du 1er juillet 1967, une Patente avait été délivrée par Ventura à Brunelli pour constituer dans le Latium un Consistoire Régional (qui n’est qu’une chambre non souveraine) et que cette Patente n’avait jamais abouti à la création d’un Consistoire. On la lui réclama et il semble que Brunelli ne l’ait jamais rendue à Ventura, d’où la réaction de ce dernier.
Brunelli allait poursuivre ses activités martinistes au sein de l’OMI (Ordre Martiniste Initiatique) que Robert Ambelain dirigeait en France ainsi que ses activités maçonniques en dehors de celles de Gastone Ventura qui l’avait élevé aux plus hauts Degrés du Rite de Memphis Misraïm bien avant leurs litiges : 94e Degré le 15 août 1962 puis 95e Degré le 13 octobre 1964.
Gastone Ventura resta toujours éloigné du Souverain Sanctuaire International dirigé par Robert Ambelain puis par Gérard Kloppel : il n’a jamais adhéré, estimant que la clause de ses règlements spécifiant que le Grand Maître Mondial devait être francophone et résider à Paris n’était pas fondée, de plus il interprétait l’adhésion à ce Souverain Sanctuaire International comme une ingérence dans les affaires de l’Ordre en Italie. Il faut également noter que le Rite en France et en Italie avait de sérieuses différences dans leurs bases, notamment les rituels. Ventura décède le 28 juillet 1981 en laissant un testament (daté du 21 décembre 1977) en faveur de Sebastiano Caracciolo qui lui succédera à la tête du SGSA jusqu’à son dernier soupir qu’il rendra le 4 avril 2013. C’est alors Roberto Randellini qui assumera officiellement à partir du 15 juin 2013 la charge de Grand Maître du Souverain Grand Sanctuaire Adriatique.
Ainsi Brunelli devint un « dissident » martiniste et franc-maçon vis-à-vis de Gastone Ventura comme cela s’est souvent observé dans l’évolution des différents rites, ce qui le rapprocha de Robert Ambelain qui voulait compter l’Italie parmi les membres du Souverain Sanctuaire International. C’est alors que le 12 juin 1964 Ambelain, Grand Maître Mondial du Rite, établit des liens de « garant d’amitié » avec Brunelli pour, le 14 novembre 1973 lui conférer les fonctions de « Délégué Général du Rite » pour l’Italie. Le 22 novembre de cette même année la Loge « Les Fils d’Horus » du Grand Orient d’Italie de Pérouse, adopte par une décision unanime, le rite de Memphis Misraïm pour les trois premiers Degrés. Puis le 15 décembre 1973, Francesco Brunelli, en qualité de Grand Maître, confère les trois premiers Degrés du Rite à 15 membres du Grand Orient d’Italie, lançant ainsi les activités de la lignée Ambelain en Italie.
Bien fraternellement.
Contenu sponsorisé

Re: Souverain Grand Sanctuaire Adriatique

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum