Derniers sujets
» Reconnaissance du GODF
Mer 21 Juin 2017, 23:15 par fils d'hermès

» Survie du rite
Jeu 15 Juin 2017, 01:48 par Menas

» Jojo a encore frappé !
Ven 09 Juin 2017, 19:04 par Uræus

» Druidisme & Don Marcelino
Mer 31 Mai 2017, 11:03 par lanterne

» A l'Ouest du nouveau sur la Grande Hierophanie
Mar 30 Mai 2017, 17:17 par Uræus

» GLTMM
Dim 05 Mar 2017, 16:21 par Menas

» Quel est l'historique de la GLMMM ?
Lun 20 Fév 2017, 21:39 par lanterne

» La Grande Loge Française de Memphis-Misraïm
Mer 28 Déc 2016, 03:48 par kAKTEE

» Unité Isiaque
Mer 09 Nov 2016, 00:16 par felicitus

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 28 le Jeu 04 Mar 2010, 19:43
Statistiques
Nous avons 337 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Maxanaz

Nos membres ont posté un total de 10724 messages dans 1032 sujets
Partenaires
Meilleurs posteurs
lanterne (1447)
 
Mercure (897)
 
alkemia (788)
 
LABARUM (453)
 
Uræus (443)
 
kAKTEE (432)
 
Menas (364)
 
Arctium Lappa (361)
 
Louis (359)
 
Valkyrie (233)
 


loge indépendante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

loge indépendante

Message  mystra33 le Ven 04 Juin 2010, 22:33

bonjour,

je suis nouvelle venue sur ce blog. Je l'ai trouvé vraiment très intéressant. On trouve beaucoup de sujets passionnants. Je me pose beaucoup de questions sur la maçonnerie et plus particulièrement sur l'histoire des rites de MM. Je suis en recherche constante sur divers sujets et une question en appelle souvent une autre...

J'aurai voulu savoir ce que vous pensiez des loges indépendantes souvent dites sauvages. Pensez vous que l'on peut travailler dans les mêmes conditions que dans une loge reconnue ?

merci de vos éclaircissements.

bonne soirée

(je ne maitrise pas encore complètement l'utilisation du site et je ne sais si j'ai posté ma question au bon endroit je m'excuse par avance si ce n'est pas le cas...)

mystra33

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 04/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: loge indépendante

Message  lanterne le Sam 05 Juin 2010, 13:06

Bonjour mystra,

ta question est pertinente, car la réallité du terrain montre qu'il n'y a pas de règles, on peut y trouver des loges qui maitrisent et connaissent leur rite et savent "maçonner" et d'autres qui rassemblent quelques farfelus et illuminés qui prétendent connaître tout et n'importe quoi, bref des loges à éviter. cela dit une loge qui appartient à une obédience peut avoir les même problèmes mais en général ça ne dure pas très longtemps...

je ne peut que te conseiller à titre personnel, et te dire qu'à ta place le mieux est encore de rencontrer le président de la loge mais si tu es "débutante" tu auras du mal à discerner ce qui est important de ce qui ne l'est pas. Un indice toutefois, tu peux demander depuis quand la loge existe, en général les loges sérieuses savent se maintenir dans le temps, ce n'est pas une garantie bien sur, mais c'est toujours ça...
après tu peux aussi te renseigner auprès d'autres maçons d'autres obédiences à propos de la loge sauvage à laquelle tu veux postuler, ils pourront peut etre, sans rien révéler, te dire si il y a danger ou non..

à bientot

_________________
lanterne
 "Nul vainqueur ne croit au hasard"
avatar
lanterne
Degré sur le forum : 95ème - Patriarche Grand Conservateur
Degré sur le forum : 95ème - Patriarche Grand Conservateur

Masculin Nombre de messages : 1447
Localisation : Hic et Nunc
Date d'inscription : 19/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: loge indépendante

Message  mystra33 le Sam 05 Juin 2010, 22:03

Bonsoir Lanterne

tout d'abord je souhaite te remercier de m'avoir répondu

Je vais t’expliquer un peu mon parcours et pourquoi je me pose cette question. J’ai été approché lors d’une tenue blanche ouverte de St jean d’été 2006, j’ai rencontré un groupe de personne très intéressant sur tous les points, expériences professionnelle et personnelle, questionnement, culture… J’ai alors rencontré le VM qui je m’en rends compte à l’heure actuelle m’a dit ce que je voulais entendre : je traversais une période difficile et je pense que j’avais besoin d’être rassuré. J’ai donc été initiée le 7 octobre 2006 évidement je m’étais un minimum renseigné mais malheureusement pas assez. Très vite je me suis rendu compte que si mes frères et sœurs étaient vraiment des gens il n’en était pas de même pour notre VM qui avait plus du guru que du FM. Il était capable de marcher sur tout le monde afin d’acquérir un peu plus de renommée et de pouvoir. Il a fait énormément de mal au gens de la Loge et de plus le travail n’était pas au rendez-vous. De plus ce qu’on ne m’avait pas bien expliqué c’est ce qu’impliquait de faire partie d’une loge sauvage : pas de reconnaissance des obédiences difficultés à aller visiter d’autres loges… bref au bout de 1 an et demi j’ai quitté la loge qui d’ailleurs à finie par être dissoute.
Je me retrouvais apprenti dans la nature mais avec un réel besoin de rebondir. Nous étions au rite de MM dans mon ancienne loge et comme je l’ai dit dans mon précédent message, il me passionne. Je le trouve très riche, très stimulant. Il y a environ 1 an un frère m’a contacté. Il était en train de monter une loge travaillant sur ce rite et m’a proposé dans faire partie. J’ai donc intégré cette nouvelle loge indépendante mais cette fois ci j’étais consciente de ce qui m’attendait.

Cela fait maintenant 1 an que nous travaillons dans le respect, la tolérance et la fraternité. Je vais passer Compagnon le 30 juin et ayant participé activement à la création et évolution de cette Loge je me pose des questions sur ce que les Frères et Sœurs venant de Loges reconnues mixte ou non mixte pensent des loges indépendante car je souhaite pouvoir faire pour les futurs initiés ce que moi je n’ai pas connu. C'est-à-dire leur expliquer ce qu’est et comment est perçue une loge indépendante. Les problèmes que nous rencontrons…
Pour ma part je n’ai jamais été aussi bien qu’à présent. J’évolue sur le chemin de la connaissance même si bien sur le chemin est encore long. J’ai envie de faire découvrir ce sentiment à d’autres cherchants mais pour cela il faut qu’il sache où ils s’engagent et je pense que mon expérience seulement issue de loges indépendantes ne peut répondre à toutes leurs interrogations.

Voilà tu sais tout. Ça a été un peu long et je m’en excuse mais je voulais que tu comprennes le motif de ma démarche je ne veux pas que d’autres subissent les dérives de certains, imbus de pouvoir. Même si je ressors plus forte de cette expérience et que pour moi ce ne fut qu’une épreuve sur le chemin de la lumière, il m’a fallu longtemps pour l’admettre. J'espère que tu comprendras ainsi que d'autre ma démarche

Bonne soirée

A Bientôt

mystra33

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 04/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: loge indépendante

Message  lanterne le Sam 05 Juin 2010, 22:23

effectivement j'avais mal compris le sens du message...

je dirai simplement que d'une manière générale ce qui ne rentre pas dans les clous est toujours suspect..

difficile que les "extérieurs" ne vous jugent pas c'est dans la nature humaine..et encore plus du maçon

_________________
lanterne
 "Nul vainqueur ne croit au hasard"
avatar
lanterne
Degré sur le forum : 95ème - Patriarche Grand Conservateur
Degré sur le forum : 95ème - Patriarche Grand Conservateur

Masculin Nombre de messages : 1447
Localisation : Hic et Nunc
Date d'inscription : 19/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: loge indépendante

Message  mystra33 le Sam 05 Juin 2010, 22:52

Bonsoir,

Il est vrai que mon 1er message n'était pas très clair, je voulais me lancer mais je ne savais pas trop comment le formuler. J'espère que tu ne t'es pas senti trompé je sais que souvent le sujet des Loges indépendantes est délicat et je ne voulais surtout pas créer de qui propos. Je suis là en cherchant et surement pas en juge. au contraire je pense que j'ai énormément à apprendre des loges reconnues et peut être comprendre un peu mieux le système des Obédiences.

penses tu qu'un jour les obédiences reconnaitront les loges indépendantes et que les visites se feront plus facilement ?
et crois tu que le travail d'une loge peut être aussi riche dans une loge sans lien avec les obédiences.

Désolée de poser toutes ces questions mais n'ayant pas connues la structure des obédiences je ne me rends pas compte de ce qu'elles apportent (attention ce n'est pas du tout un jugement mais plutôt de la curiosité je l'espère pas mal placé)

Je pense pour l'avoir vu dans notre loge qu'il y a de moins en moins de méfiance même si nous n'avons pas le droit d'aller visiter (même si il y a des exceptions) de plus en plus de Fr et Sr viennent nous visiter et repartent très content et encore mieux reviennent. Je pense que la méfiance se transforme en curiosité même si il est sure que nous avons nos preuves à faire.

mystra33

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 04/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: loge indépendante

Message  lanterne le Sam 05 Juin 2010, 23:34

t'inquiete pas, pas besoin de prendre des gants, nous sommes habitués ici à exposer nos idées parfois avec une forte conviction..
pour ce qui est de la qualité du travail cela dépent surtout des membres, ce qui veux dire que, mais ce n'est que mon avis, techniquement il est possible d'avoir un travail de qualité que l'on soit en obédience ou en sauvage.

maintenant je ferai 2 remarques, la première concerne la progression vers les ateliers de perfection, difficile de faire ces ateliers si on est dans une unique loge, et sur ce point une obédience est un gros avantage. le 2eme il s'agit de l'esprit du rite et de sa transmission, bien souvent les loges sauvages font "leur" maçonnerie et quelque fois passent à côté de certaines choses particulières au rite, ce n'est pas une généralité inéluctable, mais disons que c'est un risque, je dis cela parceque j'ai fréquenté une loge de ce genre...

voilà sinon je reste convaincu qu'une loge c'est surtout une affaire locale, si on y travail sérieusement avec des gens sérieux, tot ou tard on est qd même reconnu officieusement, ce qui est quand même mieux que d'etre reconnu officiellement sans avoir jamais personne...

A+

_________________
lanterne
 "Nul vainqueur ne croit au hasard"
avatar
lanterne
Degré sur le forum : 95ème - Patriarche Grand Conservateur
Degré sur le forum : 95ème - Patriarche Grand Conservateur

Masculin Nombre de messages : 1447
Localisation : Hic et Nunc
Date d'inscription : 19/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Logess indépendantes

Message  kAKTEE le Dim 06 Juin 2010, 16:46

Mystra
Si les nombres accolés à ton pseudo correspondent à ta région ( ça peut s'agir de ton âge civil maius pas maçonnique selon ce que tu nous dis), je pense savoir de qui il est question, et je comprends quelle a pu être disons ton erreur bien que ce n'est pas toi qui l'ai faite, mais la présentation qu'on t'en a faite. Toi tu voulais une évolution.
Par contre, tu as replongé vers une structure du même style ( indépendante) et même si tu t'y sens bien qui te garantit la qualité du travail puisque il n'y a effectivement aucune tutelle ni aucune vérification du "métier", et que les dirigeants peuvent parfaitement décider n'importe quoi, changer les rituels, la gestuelle, bref, le fondement même.
Ce ne sont pas les Visiteurs qui viendront dire quelque chose puisque la plupart du temps ils ne connaissent pas le Rite et viennent en catimini, n'apportent pas leurs salutations et ne rapportent pas les salutations....et ne vous recevront pas.
Alors, avant d'être reconnus, des lustres passeront.
De plus, imagine que tu déménages, allons disons en Bretagne, en Alsace. Crois-u pouvoir trouver facilement une Loge qui va te "recoonaitre" ? Généralement, tu vas refaire tout le parcours...
Quelles sont les raisons qui, la deuxième fois t'ont été données pour travailler dans une Loge indépendante. Ca je voudrais bien que tu me l'explicites
Parce que souvent, une Loge sauvage est montée par quelqu'un dont les desirs n'ont pas été assouvis ( cordonnite, pas eu le Maillet ou le poste désiré, luttes de pouvoirs) et pas forcemment pour le bien de ceux qui sont autour.
En plus, comme le signalait Lanterne, l'acces à la suite du programme au dessus du Bleu, bien présent dans les Rites egyptiens, qu'offrent ces braves gens ?
Alors là aussi, il y a des Collèges sauvages des Chapitres sauvages, de plus en plus de chefs-chefs-chefs----, des bouts de papiers non travaillés...

Personnellement, moi ça me désole. Je conçois parfaitement la création d'une Loge de recherche "sauvage", avec que des Maîtres et même au dela, mais sans initiations. Ceux qui montent une Loge indépendante ou sauvage savent parfaitement ce qui les attend. Ils ont le droit de prendre ces risques mais ont ils le droit de ne pas l'expliquer franchement à leurs recrues ? Autrement dit, leur disent- : vous savez la FM c'est universel, vous y trouverez une Fraternité fantastique, mais bon... faut savoir que vous ne serez reçus nulle part, que les acces aux Temples vous seront généralement refusés.

Frat.°.

kaktée
avatar
kAKTEE
Degré sur le forum : 30ème - Chevalier Kadosch
Degré sur le forum : 30ème - Chevalier Kadosch

Féminin Nombre de messages : 432
Localisation : Hexagone
Date d'inscription : 18/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: loge indépendante

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum