Derniers sujets
GLMMM en difficultéVen 28 Sep 2018, 19:27lanterne
95 ? 33 ?Jeu 30 Aoû 2018, 16:44Menas
Rite Egyptien RectifiéSam 02 Sep 2017, 16:49Menas
Grand Orient de FranceMer 30 Aoû 2017, 11:34Menas
Reconnaissance du GODFMer 05 Juil 2017, 23:24Menas
Survie du riteSam 24 Juin 2017, 15:33Uræus
Jojo a encore frappé !Ven 09 Juin 2017, 18:04Uræus
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Voir toute la liste

Petites annonces
Partenaires
memphis-misraïm
Statistiques
Nous avons 425 membres enregistrésL'utilisateur enregistré le plus récent est GrondinNos membres ont posté un total de 11537 messagesdans 1132 sujets

Partagez
Aller en bas
avatar
Degré sur le forum : 14ème - Grand Elu de la Voûte Sacrée
Degré sur le forum : 14ème - Grand Elu de la Voûte Sacrée
Féminin Nombre de messages : 233
Localisation : Le cercle monde
Date d'inscription : 28/08/2008
Voir le profil de l'utilisateur

Ce n'est pas de ton degré !

le Ven 16 Mar 2012, 15:08
J'ai constaté depuis quelques années (et indirectement je rebondis sur le sujet que lanterne a ouvert) un appauvrissement effectif de la transmission du fait même du comportement des maîtres.
Là où il y a encore 10 ans, quand on posait une question, on avait des maîtres qui s'obligeaient à répondre et à développer, ou bien s'ils ne le pouvaient pas, qui n'hésitaient pas à dire qu'ils ne savaient pas (mais avec le corollaire suivant qui en découlait : "et bien justement travaille dessus"), j'entends trop souvent, des apprentis/compagnons renvoyés dans leurs pénates pétrifiés par cette grande phrase mystérieuse : " Ce n'est pas de ton degré !".

Qu'est-ce que cette réponse veut dire ? A t-elle une pertinence face à un questionnement (et je ne parle pas de questions types : "c'est quoi le mot de passe du maître ?") ? Croyez-vous qu'il existe des questionnements auxquels nous ne devons pas répondre ou auxquels on ne doit pas nous répondre ?
Le Franc-maçon ne doit-il pas au contraire tenter d'encourager le questionnement ?

Personnellement je pense que nous devons répondre à toute question :

- parce qu'en questionnant le maçon fait montre d'intérêt et d'une ébauche de réflexion (donc d'un début de travail).
- parce que la réponse permettra à chacun de comprendre et/ou entendre en fonction de son niveau d'avancement (une réponse non comprise à un moment T pourra rejaillir des années après de manière éclairante) et lui permettre d'enrichir sa réflexion et de la poursuivre.
- parce que transmettre ce n'est pas décourager, mais au contraire, susciter, accompagner et partager.

A vos avis,


_________________
"Ce qui importe, ce n'est pas d'asséner des vérités, mais d'ouvrir de nouveaux horizons..."

"D'une façon générale, la voie du guerrier est l'acceptation de la mort."
Takezo Shinmen, dit Miyamoto Musashi
avatar
Degré sur le forum : 95ème - Patriarche Grand Conservateur
Degré sur le forum : 95ème - Patriarche Grand Conservateur
Masculin Nombre de messages : 1577
Localisation : Hic et Nunc
Date d'inscription : 19/08/2008
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Ce n'est pas de ton degré !

le Ven 16 Mar 2012, 15:23
bien entendu je partage ton point de vue !

d'ailleurs un jour encore apprenti j'ai eu le malheur demander : "les AA c'est quoi ce truc", question dans le bon sens du mot je ne cherchais pas à savoir ce qu'il y avait dedans c'était juste un mot que j'avais entendu...et là la phrase rituelle affraid

je l'ai jamais supportée et du coup ben me voilà lol

_________________
lanterne
 "Nul vainqueur ne croit au hasard"
avatar
Degré sur le forum : 9ème - Maître Elu des Neufs
Degré sur le forum : 9ème - Maître Elu des Neufs
Féminin Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 13/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Ce n'est pas de ton degré !

le Ven 16 Mar 2012, 15:56
Le bon pédagogue- surtout en FM- ne sait-il pas qu'à une question peut correspondre tant de réponses ?

Et de celle-ci dépend "l'âge", le tempérament, la soif de connaître, etc. de celui qui pose la question comme de celui qui doit y répondre...

Le "ce n'est pas de ton degré" est souvent pire que de l'ignorance ; c'est la preuve que l'on a perdu sa fougue et sa jeunesse pour oser tout bousculer, y compris ses propres limites

"Tout" est déjà au rituel de réception au Ier degré. Alors ? Like a Star @ heaven
Degré sur le forum : Vénérable Installé
Degré sur le forum : Vénérable Installé
Masculin Nombre de messages : 76
Localisation : Sud
Date d'inscription : 10/01/2009
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Ce n'est pas de ton degré !

le Ven 16 Mar 2012, 16:24
Ma première question d'apprenti, première tenue, c'est quoi la différence entre l'âme et l'esprit. Première réponse d'un maître après un lon silence "c'est pareil, mais un peu différent, mais tu comprendras plus tard...."
avatar
Degré sur le forum : 95ème - Patriarche Grand Conservateur
Degré sur le forum : 95ème - Patriarche Grand Conservateur
Masculin Nombre de messages : 787
Age : 51
Localisation : chez moi
Date d'inscription : 24/08/2008
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Ce n'est pas de ton degré !

le Ven 16 Mar 2012, 16:41
"je sais pas"

trois mots qu'un Maitre ne doit jamais dire...affraid ben il parait que je suis Maitre Very Happy et il m'arrive encore de le dire, surtout a des apprentis ou compagnons ou maitres Very Happy qui me posent LA colle sur laquelle je ne m'étais pas encore penché et il y en a beaucoup...et ben je cherche et parfois je trouve et la fois suivante chacune des parties livre ses découvertes et c'est passionnant.

la seule limite que je me fixe est celle de mes connaissances, et il n'est pas rare que je découvre en travaillant sur des symboles liés a des degrés divers qu'ils étaient dejà présent sous une autre forme dans le premier...

il y a pas quelque part un tryptique du genre: "frappe et l'on t'ouvrira","demande et l'on te répondra","cherche et tu trouveras"Very Happy
Degré sur le forum : Maître
Degré sur le forum : Maître
Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 11/03/2012
Voir le profil de l'utilisateur

Ce n'est pas de ton degré !

le Lun 19 Mar 2012, 17:39
Alkemia a raison : les termes "ce n'est pas de ton degré" et "Tu le comprendras plus tard", et d'autres du même type, etc., sont les excuses utilisées par celle ou celui (quelque soit son degré) qui ne connaît pas la réponse. Dans ma Loge, dès l'apprentissage, il est demandé à tout S ou F qui reçoit une telle réponse qu'il peut rassurer son interlocuteur qu'il ira chercher une réponse auprès d'une S/F qui la connaît. ça refroidit un peu, mais c'est efficace puisque ceux qui ne peuvent pas répondre cherchent eux-mêmes et apprennent.
Tout Maître doit répondre à toute réponse, quelle que soit la question ; s'il ne sait pas répondre, il le dit et/ou demande l'aide d'un autre Maître, puis il cherche. Il n'est jamais possible de répondre à toutes les questions qui sont posées dans une vie maçonnique, il faut juste l'accepter et demander de l'aide. Je sais, c'est le plus dur !!!

3B
Contenu sponsorisé

Re: Ce n'est pas de ton degré !

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum